top of page

Samhain, une fin et un renouveau

Samhain

La nuit du 31 octobre au 1er novembre

Ouverture des portes 28 octobre et fermeture 4 novembre

Une fin, un début, Samhain représente, chez nos ancêtres celtes,

la fête du nouvel an.



A Samhain, nous commémorons à la fois la mort et la renaissance.

Pour le peuple celte, l'année cyclique commence par la partie "obscure", le moment où l'Homme commence son introversion.

Cette fin d'année débute dès le coucher du soleil du 31 octobre pour renaître au matin du 1er novembre. Dans la roue de l'année celtique, cette fête se place à l'EST et représente l'élément FEU. Élément à la fois terrestre et céleste, car il se fête en 2 jours.

Samhain est à l'opposé de Beltane (nuit du 31 avr. au 1er mai) qui sont toutes 2 les fêtes des sorcières, pourquoi ? Tout simplement car, elles se célèbrent de nuit.

Beltane, c'est l'arrivée de la lumière, fête de la vie. C'est le moment où le Sidh (la porte entre les mondes) s'ouvre sur les énergies positives. Nous allons faire appel aux forces cosmiques positives afin d'être élevé dans la lumière car les influences maléfiques sont les plus faible.

C'est une puissance solaire

Samhain, c'est l'arrivée de la nuit, fête de la mort. Le moment où le Sidh s'ouvre sur les influences maléfiques qui sont très puissantes. Nous ferons donc appel aux forces de protection contre les entités et autres démons.

C'est une puissance saturnienne.


Terrestre, car il clôt la saison des récoltes de la terre, de l'activité physique, de l'extraversion, du Être dans le mouvement explosif en extérieur.

Céleste, car elle ouvre la saison magique de l'ombre, ou nos actions seront plus douces et plus introverties. Les envies deviennent besoins et poussent à nous faire réfléchir.


C'est un temps de repos, de jachère ou les rêves demandent à être pensé avant leur concrétisation. Fête lunaire, car elle se célèbre de nuit, elle aura donc une énergie féminine, une

énergie d'introversion, de retour à soi. En comparaison avec notre calendrier, Samhain annonce le début de l'hiver alors que le 21 décembre symbolise le milieu de l'hiver.


Dans les légendes saisonnières, Samhain est un temps en dehors du temps, ou la frontière entre ombre et lumière est si mince, qu'il est aisé d'entre-apercevoir l'Autre-Monde et son petit peuple. Ce voile entre les Mondes est palpable et fragile, il est important d'être conscient que la porte du Sidh est ouverte et qu'il n'est pas anodin de faire appel aux entités, aux ancêtres.

Ceci n'est pas un jeu, toute tentative de spiritisme est à prendre avec respect et conscience de ce que l'on est capable de faire et de défaire.


Le 31 octobre


Nous fêtons les défunts, la fin d'un cycle, la fin de toute chose en nous ou à l'extérieur de nous.

Nous sommes ici dans la sphère 9, la sphère de l'air immobile, de la sagesse et du calme. Notre année nous a fait grandir, nous avons appris plus sur nous-même ; 1 année d'apprentissage de vie en plus, ça n'est pas rien.

Tel le serpent, c'est le moment de muer, de faire peau neuve et de laisser derrière nous ce qui ne nous appartient plus. Ainsi, nous pouvons entamer la nouvelle année avec la légèreté d'un enfant qui découvre la vie.

(Les Celtes parlent de sphère et non de chakra. La sphère numéro 9 correspond au chakra coronale.)

Célébration : le soir du 31 octobre, il est de tradition d'allumer une bougie dans les citrouilles découpées afin de nous rappeler que la flamme de l'âme est immortelle.

Quoi faire: en lien direct avec la mort, c'est la journée idéale pour la confection de quelques onctions et autres outils d'accompagnement, comme par exemple :

  • Onction d'accompagnement des mourants et de la famille restante.

  • Élixirs de changement d'état, de transmutation, de purification (mutation)

  • Découper une citrouille en famille

Correspondance


Pierre : améthyste, charoïte, sugilite, céléstine, perle, diamant, pierre de lune blanche

Huile essentielle : jasmin, litsée, sauge scarlée, cyprès

Arbre : if

Animal : loup

Gardien : Sylphe

Zone : tête

Numérologie : 9

Sphère (équivalent des chakras) : 9ème l'immobilité de l'air



Le 1er novembre


Nous fêtons la naissance, la Renaissance, le début du cycle saisonnier.

Nous sommes ici dans la sphère 1 (équivalent du chakra racine), c'est la sphère de l'acceptation du monde, de la matière.

C'est le début de l'année, nous allons donc faire table raz sur le passé, et reprendre en revue notre base, nos fondations afin de faire les réglages nécessaires pour ce cycle qui est devant nous. Le 1er novembre représente aussi la fête de la Toussaint, la fête de tous les Saints. On prendra donc le temps de remercier nos guides d'avoir pris soin de nous durant cette année.



Célébrer : Journée de gratitude envers les cycles de la nature et nos propres cycles. Prendre conscient qu'ils sont précieux et remercier les eprits qui nous accompagnent.

Quoi faire : Fabrication de préparation de renaissance, d'hommage aux nouveaux né.e.s. Le phenix sera un très bon allié.

Correspondance

Pierre : jaspe rouge, tourmaline noire, shungite, aragonite, obsidienne noire, onyx, bois fossilisé, rubis, agate turitelle, opale noire

Huile essentielle : angélique racine, carotte, patchouli, thym serpolet, vetiver

Arbre : hêtre

Animal : castor

Gardien : Troll

Zone : jambes et pieds

Numérologie : 1

Sphère (équivalent des chakras) : 1ère le bois



Les correspondances communes


Préparations gustatives :

  • Pomme, noix, courge, navet, betterave, cannelle, châtaigne, champignon, biscuit sec, pain d'épice, vin chaud, clou de girofle, grenade, tisane de plante, chocolat chaud, cidre, sel

Couleurs :

  • violet, orange, noir, marron, pourpre, couleur terre, rouge, carmin, or

Divinitées :

  • Perséphone et Hécate (grec), Morgane (arturienne), Hell et Freya (nordique), Osiris (égypte), Lilith (juif), Riannon et Airmed (celte)

Animal :

  • Cheval, Phoenix

Runes :

  • Fehu, Uruz, Othalaz

Encens :

  • myrrhe, benjoin, opoponax, camphre, sang de dragon

Huile essentielle :

  • sauge, pomme, laurier, cannelle, bois de cèdre, girofle

Arbres, plantes, fleurs :

  • Cyprès, pommier, noisetier, hellebore, if, sauge, armoise, laurier, absinthe, mandragore, gland, mousse, pomme de pin, mélèze

Pierres :

  • toutes les pierres noires, quartz fumé, ambre, hématite, lapis-lazuli, okénite, pyrite

Genre : féminin lunaire celeste (31) et terrestre (1er)

Direction : EST


Rituels

La purification des lieux

Avant chaque fête druidique, il est conseiller de purifier son lieu de vie, afin de nettoyer les charges énergétiques d'une période donnée et de faire le vide afin que de nouvelles énergies prennent place.

Je te conseille donc, la journée du 31 octobre de bien purifier ton chez-toi avec un bâton de plante. La sauge sera tout indiquée pour ce process de purification, mais tu peux aussi utiliser l'absinthe, le romarin, le thym, le mélèze, etc.

Une re-purification entre le 2 et le 4 novembre sera aussi la bienvenue. Elle te permettra de nettoyer les deniers miasmes éventuels survenu la nuit de Samhain.

La purification de sa personne

Purifier son lieu de vie est important, purifier son corps (qui est son principal lieu de vie) l'est encore plus ! Le jour de Samhain, je vous propose de vous purifier par le sel en prenant votre douche ou votre bain.

Il est nécessaire d'informer votre sel 24h avant de l'utiliser, voici comment procéder.

Sur une feuille, écrivez une prière simple de purification ; exemple :



« Sel purificateur, sel source de vie,

Puisses-tu nettoyer mon corps

Des derniers petits morceaux d'égrégores,

Correspondant au cycle passé,

Pour vivre la lumière de cette nouvelle année. »

Le feu sacré

Faire un feu consacré, qui sera purificateur et magique. Lui mettre les intentions de mort et de renaissance avec autant d'offrandes que vous désirez.

Ecrire les moments clés de son année écoulé (positifs comme négatifs) sur un papier pour ensuite l'offrir au feu. Ce feu sacré brûlera ce dont vous n'avez plus besoin ainsi que les aspirations que vous vous souhaitez pour le cycle à venir. Si vous souhaitez faire des voeux, écrivez-les sur des feuilles de laurier.

Faire brûler le tout et ramener un morceau de ce feu pour continuer à le faire brûler chez soi.


La mue rituelle

Au 31 octobre, portez un vêtement que vous n'appréciez pas particulièrement mais qui est là, dans votre armoire pour "on ne sait quelle raison". Un vêtement qui vous rappel un événement marquant et qui vous ramène dans le souvenir à chaque fois que vous le portez.

Durant la cérémonie face au feu sacré de la nuit de Sahmain, délestez-vous de ce vêtement et brûlez-le dans le feu. Il sera ensuite remplacé par un vêtement neuf, acheter en amont, que vous consacrerez de belles intentions.

(neuf pour soi, il peut évidemment être de seconde main).

Le but étant de sortir du cycle de sa mue de l'année écoulée afin d'entamer le nouveau qui s'offre à nous dans une peau neuve.


Balade en forêt

Prendre un moment durant ces journées de transition, de transmutation pour faire une escapade en forêt afin de cueillir, en conscience, les futur offrandes que nous ferons aux divinités et/ou pour mettre sur son autel.


Art divinatoire en tout genre

C'est le moment idéal pour sortr son tarot, pendule, et autres outils de divination.

Fabrication de son autel


Construire un autel dédié aux cycles saisonniers, aux divinités, aux éléments a une symbolique particulière. Avoir un autel chez soi, c'est amener un brin de sacré en son lieu de vie ; c'est asseoir sa spiritualité dans la matière ; c'est se connecter à la gratitude au quotidien. Ici, je vous donne un petit exemple d'objets à mettre sur votre autel de Samhain.

  • Nappe noire, y placer des offrandes naturelles (pomme de pin, mousse, gland, grenade,...) dans des récipients en terre cuite.

  • Des bougies noires, oranges, rouges trouveront leur place.

  • Des photos de nos chers disparus peuvent également y prendre place.

  • Pierre, outils de divination, cendre (Samhain de l'année d'avant) et guirlandes lumineuses.


Recettes

Accompagner son repas de fête avec une petite douceur. Ici, le traditionnel « soul cake »

Traditionnellement lors de la Samain, on offrait des petits biscuits de âmes qui étaient des sortes de sablés avec le symbole de la roue celtique dessiné dessus.


  • 3 Œufs (battre et réserver)

  • 250gr de farine (mélanger avec les épices)

  • 1⁄2 cc de sucre

  • Idem muscade

  • Idem sel

  • 120ml lait (chauffer pour qu’il soit chaud au toucher)

  • 120ml sirop érable ou 100g de sucre (mélanger avec le beurre pour obtenir une crème lisse)

  • 110g de beurre

  • 75g de raisins secs

Mélanger, faire une cylindre. Couper des tranches de 1cm. Badigeonner avec l’œuf. Enfourner ensuite le tout au four à 200 C° pendant 15 min.


Autres idées de recette :

Les recettes Barmbrack, Gâteau irlandais aux fruits secs

Recette trouvée sur:

https://latendresseencuisine.com/gateau-irlandais-aux-fruits- secs-barmbrack-irlande/


Le colcannon

Recette trouvée sur:

https://www.papillesetpupilles.fr/2010/10/colcannon-puree- irlandaise.html/


Vivre les cycles des saisons à une grande importance pour moi depuis de nombreuses années. Les rites celtes correspondent à l'image que je me fais de l'approche de la spiritualité naturelle. C'est ce pourquoi j'ai envie de partager avec vous, aujourd'hui 31 octobre 2022, ces rituels qui animent mon quotidien et donne du sens à mes ressentis.

Je débute une nouveau cycle avec l'envie de partager à l'extérieur ce qui m'anime à l'intérieur.

Je vous souhaite une bonne fin et début de cycle à vous curiosus scientia au plaisir de continuer cette roue de l'année avec vous.




Pour en savoir plus sur les fêtes druidiques:

Auteur :

  • Scott Cunningham

  • Joël Duez

  • Joelle Chautems

  • C. Wallace

  • Marina Medici

  • Eric Pier Sperandio

  • Mickael Vescoli

Youtube:

Site internet :



10 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
bottom of page